• Pascal

Comment faire un prévisionnel financier ?

Mis à jour : avr. 1

Un prévisionnel financier est un outil de pilotage indispensable pour les dirigeants d'entreprises.

Le prévisionnel financier d’une entreprise (ou budget prévisionnel) est un tableau qui permet en un coup d’œil de suivre l’équilibre financier d’un projet, et voir l’évolution des fonds disponibles. Ces états financiers permettent donc de valider le business model (ou modèle économique) et donc la viabilité financière d’une entreprise en création.


Le business plan

L’établissement d’un business plan est fortement conseillé. Ce plan financier prévisionnel permet de formaliser un projet entrepreneurial et d'évaluer sa viabilité économique et financière sur le marché. Il servira ensuite de support en vue de décrocher un financement ou des aides financières.

Il est recommandé d’adopter le plan suivant lors de la rédaction :

- Executive summary (1 page de synthèse du projet pour donner envie d’aller plus loin au lecteur)

- Présentation du projet et de l’entrepreneur (présentation de l’idée et de l’adéquation de l’expérience et compétences du porteur de projet avec cette idée)

- Présentation des produits et services (mode de fonctionnement et valeur ajoutée)

- Présentation de l’étude de marché (cible, zone, concurrence, fournisseurs, distribution, menaces et opportunités)

- Description de la stratégie commerciale et business model (prix de vente, stratégie de vente – marketing, communication)

- Tableaux du prévisionnel financier (voir ci-dessous)

- Annexe (CV, analyse de marché complète, etc…)


A quoi sert le prévisionnel financier ?

Le prévisionnel financier est constitué d’un plan de financement, d’un prévisionnel de trésorerie et d’un bilan / compte de résultat prévisionnel.


Etablir un plan de financement à la création d’une entreprise ou lors de la réalisation d’un investissement est important. Il se présente sous la forme d’un tableau à deux colonnes présentant d’un côté les ressources financières et, de l’autre, les emplois (besoins).

C’est un tableau indispensable qui permet de s’assurer de l’équilibre financier d’un projet sur plusieurs années.


Le plan de trésorerie permet d’anticiper les décaissements programmés, et ainsi d’avoir une vision des dépenses à envisager selon les mois à venir. Il sera ainsi plus simple de connaître et mesurer la capacité d’investissement de l’entreprise pour faire face à son développement. L’idée est de trouver des solutions avant de se retrouver à court d’argent.


Le compte de résultat permet de savoir si le projet est rentable et présente un bénéfice. Le bilan permet de faire l’état du patrimoine (immobilisation et créances) de la société et de ses dettes (aux associés, banque, aux fournisseurs ou encore à l’État).


Comment le présenter ?


Pour le plan de financement, il convient donc de présenter les besoins ainsi que les ressources financières.

Les besoins financiers sont répartis en deux grandes catégories. On retrouve les besoins permanents, appelés à rester durablement dans l’entreprise dans l’actif immobilisé (licences, fonds de commerce, matériel, mobilier, véhicules etc..). La seconde catégorie englobe les besoins courants destinés aux dépenses d’exploitation, c’est ce que l’on appelle le besoin en fonds de roulement d’exploitation.

Les ressources financières sont les ressources apportées lors de la création. Elles peuvent provenir des associés (capital social, comptes courants d’associés), des établissements de crédits (emprunts bancaires) ou même de l’État (sous forme de subventions).


Le plan de trésorerie prévisionnel est lui constitué de deux grandes parties : les encaissements et les décaissements.

Il s’agit en général d’un tableur dans lequel on place dans les colonnes les différents mois de l’année puis au niveau des lignes les encaissements puis les décaissements. Pour le premier mois, il convient de détaillez d’abord les différents encaissements (apports, emprunts, ventes), puis listez les premiers décaissements (immobilisations, achats, salaires, taxes, etc…). En réalisant la différence entre les encaissements et décaissements, vous obtenez un solde. Il faut ensuite procéder de la même manière mois après mois et ainsi faire apparaître la variation de la trésorerie d’un mois sur l’autre.


Pour établir ce prévisionnel financier en phase de démarrage, bâtissez-le en reportant les projections de votre business plan. L’aide d’un expert-comptable est fortement utile à cette étape, n’hésitez pas à vous faire accompagner.

EFFISSANCE est inscrite à l'Ordre des Experts-comptables et membre de la Compagnie des Commissaires aux comptes

© 2023 by EPS Marketing. Proudly created with Wix.com